Actualités

À quoi sert la cotation des emballages fabriqués ?

Dans la lutte pour la préservation de l’environnement, la question des emballages est loin d’être marginale : ce sont cent milliards d’emballages qui sont jetés par an en France — soit presque 5 millions de tonnes —, dont la seulement moitié est recyclée. Le reste s’en va dans des décharges et des incinérateurs participer à la pollution de l’environnement. En trente ans, le volume des déchets d’emballage a été multiplié par cinq.

Les emballages doivent désormais être éco-responsables

Nous assistons aujourd’hui à une prise de conscience globale des consommateurs face aux problématiques environnementales, et ils sont de plus en plus nombreux à réclamer des emballages écologiques. Désormais le recyclage n’est plus un critère essentiel, on demande à l’emballage d’être écologiquement vertueux depuis sa conception jusqu’à sa fin de vie. Il en résulte des mutations aussi bien philosophiques que technologiques pour les fabricants.

Cette prise de compte des aspects environnementaux dans la conception et la fabrication de l’emballage est assujettie à un cadre juridique, le décret 96-638, qui fixe pour les emballages des exigences en ce qui concerne leur fabrication, leur composition et leur caractère réutilisable ou valorisable (recyclage, valorisation énergétique, compostage et biodégradation). En résumé, il s’agit pour les fabricants de réduire au maximum la taille des packagings et d’utiliser des matériaux plus respectueux de l’environnement.

L’éco-emballage doit aujourd’hui être issu d’un éco-design pensé en fonction de son impact sur l’environnement et privilégiant la revalorisation.
Dans ce contexte, le carton se positionne comme un matériau écologique incontournable : biodégradable et issu d’une ressource renouvelable — la fibre de cellulose, il est entièrement biodégradable. De fait, l’emballage carton représente aujourd’hui plus d’un tiers du marché français global.

Une cotation pour noter l’impact environnemental des emballages fabriqués 

Les emballages sont à 95 % fabriqués sur mesure, et il n’est pas toujours simple pour les clients d’évaluer leur qualité en matière de respect de l’environnement. C’est pourquoi le fabricant français Pack up, certifié ISO 14001 et engagé de longue date dans  la minimisation de son impact environnemental, a créé un système de cotation destiné à mesurer l’impact environnemental de ses produits. 

Cette cotation des emballages fabriqués permet d’assurer une transparence et une clarté totales en matière de respect de l’environnement. Elle consiste en une note globale, calculée par le bureau d’études à partir de six critères liés à la recyclabilité, la réutilisation, la complexité et le type de matériaux utilisés pour chaque emballage. Cette note est indiquée sur tous les plans remis aux clients, ce qui leur permet de prendre réellement en compte la durabilité de l’emballage qui leur est proposé.

Author